Travaux de construction, quel financement ?

Travaux-de-construction

La construction d’une maison requiert un budget bien défini. Il est indispensable de bien se préparer à l’avance afin de ne pas se trouver bloqué. Il est rare d’avoir en mains toutes les sommes pour achever la construction jusqu’à la fin. Le recours à un financement reste la meilleure solution. Néanmoins, c’est une démarche qui semble un peu complexe. Où est-ce que vous pourriez donc obtenir un financement pour vos travaux de construction ?

Financer une construction neuve, les crédits

Lors de votre première construction d’une résidence principale, il vous est proposé des prêts aidés. Une partie de votre projet peut être financé par ces derniers. D’abord, vous trouverez le prêt à taux zéro plus avec sa variante eco-conscious, l’eco-PTZ. Ce sont les familles qui construisent leur premier logement qui bénéficient de ce prêt jusqu’à 40% de financement. Pour en bénéficier, il faut répondre à des critères de ressources. Ensuite, il y a le prêt conventionné qui s’accorde sans condition de ressources. Selon la durée, ce prêt plafonne à un taux défini. Ce sont les banques ou établissements financiers ayant passé une convention avec l’État qui accordent ce prêt. Puis, vous rencontrez aussi le prêt à l’accession sociale à taux plus bas et des frais de dossiers plafonnés. Il est une variante du prêt conventionné. Aussi, il y a le prêt action logement qui s’ouvre à tout salarié d’une entreprise du secteur privé non agricole.

Son taux est très avantageux. Après, pour les agents de la fonction publique, il y a le prêt immobilier Fonctionnaire. Il est dédié à l’achat ou construction d’un logement neuf à plus de 50km du lieu où travaille le fonctionnaire. Enfin, le Prêt Paris Logement qui permet l’acquisition d’un bien dans le neuf ou l’ancien. Il n’est pas dédié à la construction d’un bien.

Construire sa maison soi-même, les critères pour avoir un financement

De nous jours, il est difficile d’entreprendre soi-même la construction de sa maison. Les banques ne veulent plus prendre le risque de DIY. Pour elles, un contrat de construction de maison individuelle est important. Dans ce cas, si vous ne pouvez pas payer, la banque sera couverte. Elle pourra miser sur l’assurance des constructeurs, les cautions ou les hypothèques afin de faire une récupération sur le capital prêté. Pourtant, avec l’autoconstruction, aucune de ces garanties ne répond aux exigences de la banque. Des critères très rigoureux sont proposés par la banque. Vos dossiers doivent être en béton, pour mieux l’expliquer. Vous devrez donc avoir un historique bancaire inattaquable, sans découvert avec une épargne mensuelle récurrente. Il ne faut pas avoir de crédits en cours. Ensuite, il faut que votre situation professionnelle soit stable. Vous devez disposer des revenus réguliers élevés. Ce sont les fonctionnaires et les employés en CDI qui obtiennent plus de faveurs.

Enfin, il est également nécessaire d’avoir un apport personnel conséquent entre 15% et 30% du projet. La banque mérite d’être rassurée sur votre capacité à épargner et bien mener un tel projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *