Comment savoir si je peux aménager mes combles ?

Aménagement de combles

Les logements sont de plus en plus restreints dans les grandes villes. Cela devient un sujet très préoccupant. Si bien qu’on n’arrive plus à savoir où entreposer les jouets des enfants, les affaires personnelles non utilisées et tous les autres effets appartenant au reste des membres de la famille. De fait, l’aménagement de combles semble être une solution intéressante pour disposer d’espace supplémentaire afin d’y habiter ou pour y ranger les affaires. Mais, cette opération n’est pas si simple que cela parait. Une étude préliminaire sur l’importance de l’aménagement de ces combles pour votre maison est importante.

Regarder si la maison possède un comble

Le comble est situé sous la couverture d’une habitation. Le plus souvent, il a une forme triangulaire qui est typique des charpentes, dont le triangle qui est la forme de base. Elle est bien visible et est construite pour la plupart des maisons. Par exemple, si votre toiture possède deux ou quatre pans, elle devra indubitablement avoir un comble qui lui sera adapté.

Par ailleurs, savoir si l’aménagement du comble est possible demande aussi de prendre en compte une bonne analyse géométrique. Ici, cette analyse vaut pour la forme de la maison. De ce fait, une maison rectangulaire n’aura pas les mêmes dispositions de combles qu’une maison en L ou en T.

S’assurer de l’utilité de la pente du toit

De nombreuses régions ne sont pas favorables pour la construction de combles ; ce qui est bien dommage. En revanche, si vous habitez dans une zone où il vous est permis de le faire, il faudra tenir compte de la pente de toit. Sa disposition ne devra pas être en dessous de 30 degrés. Une pente qui est inférieure à cette marge peut constituer un véritable problème plus tard. Si la pente est bien aménagée, alors les travaux pour votre comble pourront être effectués.

Déterminer les caractéristiques de la charpente

La charpente est cet élément qui supporte la couverture. Avant de savoir si votre comble pourra se faire aménager, il est tout aussi important de prendre en compte ce volet. Cela consiste donc à déterminer si la charpente est traditionnelle, aménageable ou non aménageable.

Dans les deux premiers cas, c’est qu’il est possible que votre comble soit sujet à des travaux. À l’inverse, s’il s’agit d’une charpente non aménageable, la réponse est toute trouvée. Si l’entrait bas de la charpente ne peut plus être utilisé, alors le comble ne pourra non plus subir les modifications qu’il faut. À ce propos, il serait bien que vous consultiez les avis des experts sur https://www.megacombles.fr/.

Prévoir un plan B

Une telle solution se présente surtout dans le cas d’un comble perdu. S’il arrive que vous soyez victime de ce genre de comble, il faut immédiatement prendre des dispositions. Vous avez le choix. Vous pouvez tout simplement reprendre la construction de votre comble ou surélever la maison pour avoir plus d’espace. D’un côté, réaliser ce travail peut vous prendre du temps et de l’argent, mais vous aurez mis tout en œuvre pour sauver votre comble.

D’un autre côté, il est idéal de prévoir des isolations. Aménager un comble demande aussi de savoir si les isolations (intérieures et extérieures) ont été prises en considération. Pour améliorer le confort de la pièce choisie et optimiser son efficacité énergétique, mettre en application ces recommandations est la meilleure solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *